Une intervention réussie pour PROTEOR à l'ESIREM

PROTEOR a récemment participé au Colloque de l'ESIREM (École Supérieure d'Ingénieurs de Recherche en Matériaux et en Infotronique), qui s'est tenu à l'Université de Bourgogne le 27 janvier dernier. Cette année, le colloque avait pour thème « Technologies Médicales : Santé du Futur ». L'intervention de PROTEOR a été couronnée de succès.




Chaque année, l'ESIREM forme plus de 300 ingénieurs qui choisissent une spécialité entre les matériaux et l'infotronique. Elle réunit également plus de 200 chercheurs et enseignants, ainsi qu'une centaine de doctorants ce qui fait de cette école un acteur clé de la recherche en Bourgogne Franche-Comté et au-delà.

Cette année, l'objectif principal du colloque, qui a réuni près de 400 personnes, était de faire un état des lieux de ce qui se fait de mieux dans le domaine de la santé et de la médecine afin de pouvoir se projeter dans l'avenir. Edouard Archambeaud, directeur technique PROTEOR, revient sur les thèmes qu'il a abordé devant les étudiants, en compagnie de Briac Colobert, R&D PROTEOR : « On a axé notre présentation sur deux développements majeurs en cours : c'est-à-dire l'outil de simulation pour le traitement de la scoliose et le projet 1008. On a expliqué aux étudiants tous les enjeux de développement que ça représentait et on a conclu sur le projet Easy Ride, mené avec Eric Dargent, pour illustrer qu'il existe d'autres façons d'innover, de collaborer avec des personnalités, avec des inventeurs et que c'était riche d'enseignements pour la suite ».

Edouard se réjouit du succès de l'intervention de PROTEOR devant les étudiants : « On a vraiment été très bien accueilli. Les gens ont très bien accroché sur ce qu'on a présenté. À l'issue, on a eu énormément de sollicitations, de questions et d'encouragements. Les étudiants ont manifesté beaucoup d'intérêt. La marraine du colloque, Nadine Millot, nous a chaleureusement félicités pour notre présentation et je pense que désormais le nom de PROTEOR sera associé à beaucoup de projets d'avenir pour eux, que ce soit pour des stages ou des sujets de recherche. Je pense que c'est très prometteur pour le futur ».

Un intérêt renforcé par le fait que PROTEOR a cherché à créer du lien avec ces étudiants, en proposant notamment des offres de stage et en les rencontrant à l'issue du colloque : « C'est aussi l'un des objectifs de ce colloque que de créer des passerelles entre les entreprises et ces élèves ingénieurs qui s'apprêtent à arriver sur le marché de l'emploi. L'école a deux thématiques phares : une autour des matériaux et l'autre autour de l'infotronique. Donc ça colle de manière très précise aux problématiques de développement qui sont les nôtres. Et en plus c'est une école située à Dijon, on est voisin donc c'est pratique de travailler avec une école à proximité ».

Ce type d'intervention a une vraie valeur ajoutée pour le groupe PROTEOR, comme le confirme Edouard : « Ça nous donne envie de reproduire ce genre d'initiatives parce qu'on sent qu'il est de plus en plus nécessaire d'aller à la rencontre des jeunes. Rester passif au niveau du recrutement c'est juste impossible parce qu'aujourd'hui, les jeunes qui arrivent sur le marché du travail ont beaucoup d'attentes et d'exigences. Donc nous avons aussi le devoir de nous rendre accessibles et leur expliquer avec passion ce que nous faisons. Briac, Marie-Pierre des Ressources Humaines et moi avons pris beaucoup de plaisir à cette rencontre».




Informations légales Liens Plan du site Archives © 2015 PROTEOR - Tous droits réservés - Reproduction même partielle interdite