PROTEOR dans la nouvelle exposition du CHU

Le CHU Dijon Bourgogne organise une exposition sur « Les Soins à Dijon pendant la guerre de 1914-1918 ». A cette occasion, PROTEOR a prêté des prothèses historiques datant de la Grande Guerre dont elle avait fait don au musée municipal de Seurre.



Organisée dans le cadre des commémorations de la Grande Guerre, l’exposition « Les Soins à Dijon pendant la guerre de 1914-1918 » est à visiter du 27 janvier 2017 au 28 janvier 2018 dans le hall A de l’Hôpital Français Mittérand, à Dijon.

Pour le CHU, cette exposition, qui a pour but de rendre hommage à la génération de dijonnais qui a vécu ces 5 années de conflit, est « l’occasion de prendre conscience qu’avec la Grande Guerre, les pratiques de soins et la prise en charge des patients ont considérablement évolué ». De nombreux thèmes sont mis à l’honneur allant de la radiologie à la chirurgie, en passant par l’orthopédie qui n’échappe pas à cette logique de progrès. Crée en 1913, PROTEOR aussi a traversé la Grande Guerre. Le groupe a donc naturellement prêté des prothèses d’époque que le CHU a intégrée à l’exposition. Vous pourrez ainsi découvrir deux jambes de bois, datées de 1914 et 1915, habituellement exposée au musée municipal de Seurre.

 


Dans son dépliant, le CHU revient sur l’histoire de PROTEOR : « En 1913, trois artisans créent à Seurre, en Bourgogne, un atelier pour fournir les orthoprothésistes, dont très probablement ceux de l’Hôpital Général, en pièces en fer forgé et en bois. La Saône, toute proche, leur procure en abondance le bois de saule dont ils ont besoin. En 1949, après plusieurs rachats, la société est renommée PROTEOR, en référence aux prothèses et à l’orthopédie. L’entreprise Côte-d’Orienne, toujours en activité aujourd’hui, collabore avec le CHU dans le cadre de projets de recherche ». Dans le fond de la vitrine, le CHU nous délivre également le témoignage en 1919 d’un amputé qui s’interroge sur ces progrès de l’orthopédie.


Cette initiative a aussi retenu l'intérêt du journal "Le Bien Public" qui consacre une pleine page à cette initiative dans son édition du 1er mars. Vous pouvez la consulter ici : Ces prothèses datant de la Grande Guerre sont exposées au CHU de Dijon


Informations légales Liens Plan du site Archives © 2015 PROTEOR - Tous droits réservés - Reproduction même partielle interdite