Des nouvelles de notre patient Stephan Büchler !

Après un article publié en Février 2009, Orthopädie Technik a voulu prendre des nouvelles de Stephan Büchler, notre patient appareillé "Hydeal et Dyna C", après une année toujours autant chargée en rebondissements.

Stephan Büchler, amputé fémoral depuis l'âge de 17 ans n'a jamais renoncé à son hobby préféré le vélo. Qui plus est, il repousse les limites et s'investit très vite dans le Mountain Bike, sport extrême où il concourt en compétition de haut niveau...

Après un article publié en Février 2009, Orthopädie Technik a voulu prendre des nouvelles de Stephan Büchler, notre patient appareillé "Hydeal et Dyna C", après une année toujours autant chargée en rebondissements.

Portrait : un bref rappel

Stephan Büchler, amputé fémoral depuis l'âge de 17 ans n'a jamais renoncé à son hobby préféré le vélo. Qui plus est, il repousse les limites et s'investit très vite dans le Mountain Bike, sport extrême où il concourt en compétition de haut niveau à deux reprises aux Extremity Games aux USA (Médailles de bronze en 2008 et 2009) et rappelle enfin qu'il n'a pas peur de tomber, puisque selon lui : " Lorsqu'on est tombé, il suffit de se relever ".

 

 

 

Une vie bien remplie
Le temps libre, Stephan le cherche maintenant car il exerce son métier d'Orthoprothésite ; à lui donc maintenant de s'organiser entre ses entraînements intensifs avec ses envies de compétition et la vie de l'association FleshAir, qu'il préside.

D'ores et déjà, Stephan nous confie qu'il participera à la 5ème édition des Extremity Games en compétition de VTT qui aura lieu sans doute en 2011. En effet, les organisateurs ont décidé que les compétitions auraient lieu à différents endroits en choisissant le lieu qui convient le mieux à chaque type de sport.
...Suspens donc pour Stephan qui « glisse » au passage : " J'espère que les organisateurs trouveront un terrain suffisamment dur pour le VTT, et je veux de toute façon remporter la médailles d'or ".

Outre ce rendez-vous US immanquable, Stephan a pour projet de participer en France à la course Mégavalanche. Il s'agit de la course de descente la plus longue et la plus difficile en Europe, avec une partie de la piste glacée. Jusqu'à présent pratiquée uniquement par des personnes valides (ou « sur deux jambes comme disent les amputés »), cette épreuve est sans aucun doute située au niveau qui intéresse Stephan, difficile voire extrême.

Son leitmotiv vous vous demandez... à Stephan de répondre : " (...)me comparer à des sportifs valides est important pour moi. Cependant, ma motivation principale est de montrer quoi qu'il arrive on peut, même après une amputation, tout faire et participer à toutes les activités. Il s'agit d'un message que je tiens vraiment à transmettre ".

Et pour se préparer à ces épreuves, Stephan est toujours président de l'association VTT FleshAir à Wismar. Il gagne des courses de descente, en Belgique par exemple, et connait aussi tous les parcours de VTT d'Allemagne. Il souligne aussi qu'il ne peut pas se préparer pour le VTT comme un coureur se prépare pour une course : " Il ne s'agit pas seulement de la condition physique, il faut avoir beaucoup de force, surtout dans les avant-bras pour amortir les chutes et les irrégularités du sol. On a besoin aussi de beaucoup de force dans les jambes. Je dois me préparer à contrer beaucoup de difficultés différentes et à acquérir certains ressentis. Les 10 miles (environ 16 kms) de descente aux USA représentent jusqu'à présent mon parcours le plus difficile. "

Un raisonnement bénéfique

Ces victoires dans de nombreuses compétition ont attiré l'attention de la ville de Wismar et ont eu des retombées positives pour l'association dont la création d'un parc d'entraînement où Fleshair est chargé de la surveillance des activités. La figure de Stephan est devenue emblématique puisque : " les personnes auprès desquelles j'interviens sont surprises qu'un amputé soit président d'une association de sports extrêmes " il rappelle bien entendu « qu'il n'est pas nécessaire d'être amputé pour faire partie de FleshAir, les autres membres de l'association sont tous valides. »

L'appareillage au service de l'extrême


Appareillé de notre genou Hydeal et du pied Dyna C depuis plusieurs années, Stephan reste toujours satisfait malgré les mises en condition extrême des composants : " J'ai toujours été satisfait de l'articulation qui me permet de pratiquer toutes mes activités sportives. Elle a quelques éraflures, mais elle fonctionne malgré les mises en charges extrêmes pendant les activités sportives. De ce point de vue, cette articulation est exactement comme moi et me va bien ".

 

 

 

Rendez-vous donc prochainement pour les exploits en devenir de Stephan Büchler !

Informations légales Liens Plan du site Archives © 2015 PROTEOR - Tous droits réservés - Reproduction même partielle interdite